Ordre Militaire et Hospitalier de Saint-Lazare de Jérusalem
(Malte)

Commanderie Saint-Louis de Rochefort
(En France, association régie par la loi du 1er juillet 1901)


Hospitalité La fonction hospitalière de
Saint-Lazare à Jérusalem


Les soins à apporter aux malades et aux blessés au travers de la fonction hospitalière étaient primordiaux, lors de la présence des pélerins en Terre Sainte. Nombreux parmi eux, furent ceux qui eurent à bénéficier de ces aides et du soutien moral de leurs corréligionnaires.
Les hospitaliers de Saint-Lazare, issus d'un ordre monastique arménien, avaient pour mission spécifique de s'occuper des lépreux, regroupés dans des lazarets, en dehors des remparts de la Ville Sainte.

L'Ordre Militaire et Hospitalier de Saint-Lazare est confronté à toutes sortes de constats devant les misères humaines.
De nos jours, il n'est plus de mise de partir combattre pour défendre les Lieux-Saints, mais d'aider ceux qui sont en difficulté.
Toutes les actions et démarches susceptibles de permettre de venir en aide à ceux qui en ont besoin, entrent dans l'objectif de l'Ordre.
en envisageant toutes les actions possibles. Quelques réalisations de l'Ordre :
Les Templiers ayant pour règle de quitter leur Ordre, lorsqu'ils devenaient lèpreux, entrèrent dans l'Ordre de Saint-Lazare, suivis par les hospitaliers de Saint-Jean, devenu l'Ordre de Malte et les frères de Notre-Dame des Teutons, plus connus sous le nom de chevaliers Teutoniques. Cela le modifia profondément et bien qu'il fut le plus ancien Ordre hospitalier, il fut le dernier des Ordres militaires.
Centre chirurgical pour les lépreux de Ganghiji Seva Niketan ; Hôpitaux à Erevan (Arménie) et en Pologne ; Léproserie de Ouidah (Bénin) et Djifanghor (Sénégal) ; Récupération de lunettes - Centre de chirurgie ophtalmologie de Cotonou (Bénin) ; Equipement d'un dispensaire à Haïti ; Bibliothèque médicale universitaire (Haïti-Bamako) ; Construction d'une école à Baffoussam (Cameroun) ; etc.